Pas de monopole pour la fibre optique

Publié le par Ben

Bruxelles souhaite que l’ARCEP, l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes, ne laisse pas le bénéfice du déploiement de la fibre optique uniquement aux operateurs dominants. L’objectif étant de ne pas arriver à une situation de monopole dans ce domaine.


L’idée est de permettre « l’épanouissement de la concurrence », sans pour autant mettre des bâtons dans les roues des operateurs qui ont les moyens de développer cette technologie. En effet, des primes de risque sont à l’étude pour les investisseurs, comme une récompense au prorata des risques pris.

Publié dans Infrastructure

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article