La riposte graduée : le Sénat réfléchit

Publié le par Ben

Trouver une idée alternative à la riposte graduée, c’est l’objectif fixé par le Sénat. Le projet de loi proposé par Albanel n’a pas tenu la route auprès du parlement européen, et encore moins auprès des utilisateurs du web.

 

La riposte graduée touche aux fondamentaux de la cité : la liberté de s’exprimer et de s’informer, mais aussi de communiquer. Couper Internet est lourd de conséquence, et loin de pouvoir être justifié seulement par une utilisation « frauduleuse », surtout quand cela concerne une famille entière. Aussi, les moyens de technique de mise en place et d’appréciation sont difficiles à mettre en œuvre, une autre raison donc pour justifier l’absurdité de la loi.

 

L’idée du Sénat : restreindre l’accès à internet. C'est-à-dire que le fraudeur aura toujours accès au web mais dans un cadre limité.

Pour aller plus loin :
Nouveau site Internet de l’ONU

Publicité d’alcools sur Internet

Ca balance sur le net!

Eric Besson : le point Internet

Fracture numérique ?

Publié dans Société et Internet

Commenter cet article